Particulièrement douloureuse et mal détectée, car assimilée au rhumatismal, l’algodystrophie touche indifféremment les adultes, les adolescents ou les enfants.

Confrontés à de nombreuses difficultés de locomotion, les patients souffrent de douleurs au niveau de plusieurs organes, des muscles, des nerfs et des os. Bien qu’il n’existe pas de statistiques officiels du SDRC, l’infection est rare, mais les personnes qui en sont atteintes éprouvent une douleur chronique aiguë et invalidante. Il y a deux types de SDRC pour lesquels les symptômes et le traitement sont les mêmes. Le type 1 ne met en cause aucune lésion nerveuse connue. Le type 2 présente une lésion nerveuse évidente comme source de douleur. Le physique affectant le psychologique, les conséquences de l’algodystrophie sont considérables tant dans la vie personnelle que professionnelle et peuvent parfois être l’origine d’isolement.

Nous sommes des doubles victimes. Nous souffrons physiquement et moralement. "Les malades sont perçus comme des profiteurs, comme s’ils étaient heureux en arrêt maladie, à avoir des sous à ne rien faire."

vous souffrez d’algodystrophie rejoignez l’Association Européenne les oubliés du SDRC

L’adhésion à l’association est gratuite , ici vous pourrez posez vos questions, en parler sur le Forum avec d’autre membres atteint par le même syndrome ,avoir des réponses à vos question et pourquoi pas vous rencontré l’histoire de prendre un petit café et de pouvoir parler à une personne qui vous comprendra

ils nous ont déjà rejoints sur www.sdrc.fr

×

Un jaime = un soutien soutenez le SDRC